Accueil
Écrit par Alain Leridon   

Jacqueline Couhé nous a quitté le 22 mars 2014.

Pour elle, l' « l'hébergement des personnes en difficulté » était-elle l'application d'une parole évangélique ou simplement une manifestation de solidarité envers ceux qui souffrent de ne pas être décemment logés ?
J'ai personnellement rencontré Jacqueline en l'an 2000. Sa vivacité, son franc parler et sa droiture m'avaient alors impressionné.
Sa générosité, alliée à une bonne connaissance du contexte aixois (milieu associatif, le Relais de Saint Donat, l'Association pour le Logement en Pays d'Aix mais aussi le CCAS) ont assurément aidé les premiers pas de l'association et les suivants le démarrage et le développement de l'Association Un Toit sous la présidence de Jacques Brucy.
Puis notre association a grandi et, au fur et à mesure des acquisitions et réhabilitations, elle s'est aussi professionnalisée de façon à répondre à l'évolution au combien complexe de la réglementation dans le domaine du logement social. Mais Jacqueline eut toujours la volonté de maintenir l’orientation de notre bureau dans son aspect le plus social : construire, réhabiliter, certes, mais avons-nous accompli notre tâche si nous nous désintéressons des hommes et des femmes que nous logeons ? Et sur ce point en particulier, Jacqueline a été l'âme de l'association en animant la commission d'attribution des logements avec les représentants des services sociaux jusqu'à son retrait pour raison de santé en 2008. Pour un certain nombre d'entre nous qui avions un passé plus technique, elle a contribué à nous faire mieux connaître le domaine social en donnant la priorité à l'aspect humain..

Pour tout cela, aujourd'hui, Jacqueline, nous pensons à toi.

 
Écrit par Alain Leridon   

Avancement du chantier de Luynes :

La réhabilitation totale de l'ancien presbytère de Luynes est entrée dans sa phase active mi- décembre 2013. Rappelons que cette opération permettra de proposer 4 appartements : 2 T2 au rez de chaussée (dont un ouvert à des personnes à mobilité réduite), 1 T2 au premier et 1 T3 sur deux niveaux (premier et deuxième étage). L'ouverture réelle du chantier a eu lieu le 5 décembre 2013 avec la localisation des parties amiantées ce qui retarde un peu le début des travaux de démolition.
Une attention particulière est portée aux problèmes d'isolation thermique et de réduction des dépenses de chauffage et d'eau chaude. L'aménagement du deuxième étage a donné lieu à d'importantes modification puisque ses murs ont finalement été détruits et remplacés par une structure en « Siporex » (béton cellulaire) qui améliore la solidité et l'isolation thermique. Actuellement, le gros œuvre est terminé, trois corps de métier travaillent simultanément sur le chantier : plaquiste (intervention quasi terminée), électricien et plombier. L'escalier hélicoïdal qui permet de passer de l'étage R+1 et R+2 sera posé en dernier, juste avant les peintures.
Par rapport aux tous premiers plannings avant le début de chantier, le retard est de l'ordre de 3 à 4 semaines. Les appartements devraient être réceptionnés dans la deuxième moitié de septembre soit au bout de 9 mois de chantier. Actuellement la gestation suit son cours et, selon les docteurs, l'heureux événement devrait se produire à la date prévue.
début du chantier
Au début du chantier

















Le 9 mai

 
Écrit par Guy Oliveri   

Le chantier de Venelles                                            Etat initial de l'ancienne mairie
 
Etat initial de l'ancienne mairie    La commune de Venelles a confié à l'association « Un Toît », par un bail administratif emphytéotique de 50 ans, la réhabilitation et la transformation en logements sociaux de l'ancienne mairie  ainsi que celle d'un bâtiment mitoyen ..

Cette opération va permettre la réalisation de trois logements locatifs très sociaux (PLAI). A la fin de ce projet, existeront 2 appartements de type 3 (67m² et 44 m²) et un autre de type 1 (28m²).

L'ancienne mairie était en très mauvais état avec un plancher effondré et une toiture qui prenait l'eau et menaçait de s'effondrer; le bâtiment mitoyen était dans un état convenable.

Les travaux ont commencé le 7 avril par la pose d'un échafaudage qui permet aux ouvriers de travailler  en toute sécurité à la réfection des toitures, notamment celle de l'ancienne mairie qui sera complètement refaite : rives des murs , génoise, charpente et couverture, sans oublier l'isolation thermique.


A ce jour les travaux de déblaiement dans l'ancienne mairie sont pratiquement achevés, y compris la dépose de la couverture et les restes du plancher. Il faut souligner que l'évacuation des gravats intérieurs ne peut se faire qu'à la brouette et au petit camion en raison de l'étroitesse  des rues de ce vieux quartier de « Venelles le Haut »Etat au 24 mai

Le chantier nécessite actuellement la fermeture de la « Grand Rue » de 9 h du matin  jusqu'à 17 h.

La dalle du rez de chaussée devrait être coulée très prochainement ; le nouveau toit suivra avec la mise hors d'eau complète du bâtiment.
Ce sera probablement fait pour le début de l'été !

Au 24 avril : échafaudage et démolitions

 
Bienvenue sur le site de UN TOIT

« Comment travailler lorsqu'on ne dispose pas d'un toit ? »

UN TOIT est né en 1994 par la volonté de plusieurs associations (Secours Catholique, Partage et Travail...) et de quelques bénévoles. Les créateurs d'UN TOIT ont voulu une association qui contribue à apporter des solutions au logement des personnes en difficultés.

Malheureusement depuis 1994 la situation s’est aggravée : augmentation considérable des prix de l’immobilier et des loyers, propriétaires de plus en plus difficiles (revenus exigés 3 ou 4 fois supérieurs au loyer), Loi SRU pas suffisamment appliquée etc…

Sans aide, l’obtention d’un logement pour des personnes en difficulté est un véritable parcours du combattant voire mission impossible et trop nombreux sont ceux qui ne peuvent trouver de logement décent donc par voie de conséquence de travail.

Dans ce contexte difficile, l'association UN TOIT agit pour développer dans la Communauté du Pays d'Aix un parc de logements sociaux à destination de personnes en grande difficulté.

 
Notre lettre d'information d'octobre 2013





 
«DébutPréc12SuivantFin»

Page 1 de 2